vendredi 29 octobre 2010

Egypte : les Coptes accusés de préparer une ''guerre contre les musulmans''


Aidés par Israël, les chrétiens d’Egypte seraient en train d'amasser des armes dans leurs églises afin de se préparer à un conflit avec les musulmans : c’est, en substance, ce qu’ont pu entendre le mois dernier les téléspectateurs d’Al-Jazeera, lors d’une interview du Secrétaire général de l’International Union for Muslim Scholars, Muhammad Salim Al-Awwa, un proche du cheikh égyptien Youssouf Al-Qaradawi.

« Le 16 août dernier, explique le présentateur de la chaîne qatarie, le journal égyptien Al-Shourouq publiait la nouvelle selon laquelle les agences de sécurité avaient retenu un bateau en provenance d'Israël transportant des explosifs cachés dans des containers. L'Agence pour la sécurité de l'Etat a arrêté le propriétaire du bateau, Joseph Boutrus Al-Jalabawi, fils du vice-directeur de l'Eglise copte de Port Saïd. L'accusation a décidé de l'arrêter pour quatre jours d'interrogatoires. (…) Beaucoup affirment que les monastères sont remplis d´armes et qu'ils ne sont pas contrôlés par l'Etat, qui ne peut y entrer, alors que les musulmans sont arrêtés tous les jours pour extrémisme et détention d'armes ».

Et Muhammad Salim Al-Awwa de répondre :

« Les armes que les coptes emmagasinent dans une église ne peuvent avoir d'autre objectif que d'être utilisées à l'avenir contre les musulmans. Le père Bishoy a déclaré qu'ils en arriveraient au martyre, qui ne peut signifier que la guerre. Il a dit : "Si vous parlez de nos églises, nous atteindrons le stade du martyre." Cela signifie la guerre. L'Eglise et une partie du clergé se préparent à une guerre contre les musulmans. (…) Il existe un effort continu, organisé et systématique pour se préparer au jour où sera réclamée la scission de l'Egypte en deux pays : l'un pour les coptes et l'autre pour les musulmans. Et peut-être plus de deux : peut-être que les Nubiens voudront un Etat, comme on a dit il y a quelques années » (trad. fr. : MEMRI ).

L’International Union for Muslim Scholars (Union internationale des érudits musulmans) est une association islamiste présidée par Youssouf Al-Qaradawi, qui s’est rendu célèbre en Europe pour ses multiples dérapages antisémites (1). Basée au Royaume-Uni, elle diffuse sur la page d’accueil de son site internet des textes intitulés « La cinquième colonne juive » ou encore « Les complots sionistes contre la mosquée Al-Aqsa ».

La minorité copte représente environ 8 % de la population égyptienne. Victimes de discriminations et parfois de harcèlements, les Coptes forment la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient. Assimilés à l’Occident, ils sont, depuis les années 1980, l’une des principales cibles des groupes islamistes égyptiens.

Les élections égyptiennes approchent....

jeudi 28 octobre 2010

Une photo vaut mille mots. Voici le portrait d'un des pacifistes du Mavi Marmara arraisonné au large de Gaza

Pacifiste Turc avec des amis à Gaza
Cet homme est membre de l'IHH , il etait dans le convoi "Viva Palestina" qui est entré récemment à Gaza via l'Egypte.

Il a rencontré des membres de la Brigade al Quds qui ont publié des photos souvenirs sur leur site.
Les photos ont été retouchées depuis (visage flou)
Le journal YNET a publié cette copie avant la retouche.C'est la 14ème de la série: on reconnait les vêtements la mitrailleuse, la bague, la montre, les amis, le fond  et la pose


N'est il pas mignon?

Sondage: plus d'un MILLION de palestiniens veulent émigrer. Ce qui leur est interdit.

Du même sondage du PSR 

A la question : est ce que les conditions économiques politiques et de sécurité  vous poussent à chercher à émigrer?
29.3% des interviewés ont répondu  par l'affirmative, soit 1.1 Million de palestiniens.

La politique de l'immigration des pays arabes est la suivante: tout citoyen d'un pays arabe a la possibilité d'être naturalisé dans un autre pays arabe; sauf...s'il est Palestinien.


Voilà donc un million de Palestiniens à qui ce droit est refusé. On ne leur demande pas leur avis. 
On leur impose la condition de réfugié, de paria. Ils sont un moyen de destruction d’Israël.

L'Emir du Koweit se dresse contre les tensions entre Chiites et Sunnites lors du disours d'ouverture du Parlement fraïchement élu

Gulfnews
Selon l'Emir:   "les tentatives d'enfreindre la loi et d'almener le koweit dans des disputes politiques et réligieuses ne sont pas acceptables. Des personnes ont oublié leurs droits et leurs devoirs. Il ne faut pas confondre sagesse et compassion avec faiblesse. Les evenements politiques negatifs sont une ménace pour l'unité nationale que nous ne tolereront pas. "

En SeptembreYasser Habib , un chef religieux Chiite exilé à Londres, , a dit à l’occasion de l’anniversaire de la mort de l’épouse du prophète Mahomet, Aïcha, que celle-ci était “en enfer (…) suspendue par les pieds".  Aïcha est honnie par les chiites, qui estiment qu’elle n’avait pas favorisé Ali, leur premier imam, à la succession de Mahomet.Les sunnites vouent un culte à Aïcha.
Le gouvernement a demandé aux services concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour obtenir l’extradition de l’activiste afin qu’il soit jugé.
Les propos de M. Habib ont provoqué de fortes tensions entre sunnites et chiites au Koweït.
Plusieurs groupes islamistes sunnites ont réclamé qu’il soit extradé ou déchu de sa nationalité, alors que des députés chiites ont exigé des mesures similaires pour des activistes sunnites qui critiquent les chiites.
Des députés islamistes sunnites ont menacé de demander l’audition du Premier ministre ou du ministre de l’Intérieur si le cabinet ne prend pas de mesure contre M. Habib.

Les chiites, qui constituent le tiers des 1,1 million de Koweïtiens, sont représentés par neuf députés sur 50 au Parlement, et par deux ministres sur 16. 

Afin de calmer les esprits , les manifestations avaient été interdites et Yasser Habib a été déchu (il était naturalisé) de la nationalité koweitienne. 

Arabie Saoudite : une condamnée à mort attend la grâce royale à l'occasion du pélerinage à la Mekke


La famille et la "maison" de Rizana au Sri Lanka

C'est l'histoire d'une misère noire qui a poussé une mineure Sri Lankaise à falsifier son passeport de manière à se faire embaucher comme employée de maison en Arabie Saoudite. Le manque d'expérience (chez elle il n'y a que l'allaitement au sein) serait à l'origine du drame: le bébé à qui elle donne le biberon, meurt suffoqué.

Interrogée elle avoue un meurtre et se trouve condamnée à mort. Elle s'est retractée depuis.
A ce jour elle attend l'exécution ou la grâce.

Elle n'a pas été représentée par un avocat, ni lors de l'enquete ni lors du procés, son âge véritable n'a pas été pris en compte ce qui lui aurait évité la peine capitale. Le président du Sri Lanka a fait un appel solennel à la clémence du Roi d'Arabie Saoudite


Voici ce qu'écrivait Amnesty International en 2007 sur ce cas:

Rizana Nafeek, employée de maison, a été condamnée à mort le 16 juin pour un homicide commis lorsqu'elle avait dix-sept ans. L'Arabie saoudite est partie à la Convention relative aux droits de l'enfant, qui interdit expressément l'exécution de mineurs délinquants, c'est à dire âgés de moins de dix-huit ans au moment des faits qui leur sont reprochés. On pense que Rizana Nafeek a fait appel de sa condamnation ; si cette procédure échoue, cependant, elle pourrait être exécutée dans les jours qui suivent.

La jeune fille a été arrêtée en mai 2005, à Djedda, pour le meurtre d'un nourrisson dont elle s'occupait. Elle n'a été autorisée à consulter un avocat ni lors des interrogatoires, ni lors de son procès, et l'on pense qu'elle a «avoué» le meurtre pendant qu'elle était interrogée par la police.
Rizana Nafeek aurait déclaré aux autorités qu'elle était née en février 1988,  mais celles-ci semblent n'en avoir pas tenu compte du fait que son passeport indique février 1982.
D'après les informations dont dispose Amnesty International, aucun examen médical ne paraît avoir été conduit en vue de déterminer l'âge de Rizana Nafeek ; en outre, les autorités ne lui ont pas offert la possibilité de présenter un certificat de naissance qui confirmerait ses dires.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

En Arabie saoudite, un grand nombre d'infractions sont passibles de la peine capitale. Les procès se déroulent souvent à huis clos et les normes les plus élémentaires d'équité ne sont pas respectées.


Il n'est normalement pas permis aux prévenus d'être officiellement représentés par un avocat et, dans de nombreux cas, ceux-ci ne sont pas informés de l'évolution des procédures dont ils font l'objet. Il arrive que leur condamnation repose uniquement sur des «aveux» obtenus par la contrainte, la torture ou la ruse. Ces derniers temps, le nombre d'exécutions a fortement augmenté. Les autorités ont exécuté au moins 100 condamnés depuis le début de l'année, un chiffre qui pourrait être bien en deçà de la réalité. La méthode généralement employée est la décapitation.


En janvier 2006, l'Arabie saoudite a affirmé au Comité des droits de l'enfant (qui surveille la mise en œuvre par les États de la Convention relative aux droits de l'enfant) qu'aucun mineur n'avait été exécuté depuis l'entrée en vigueur de la Convention dans le royaume, en 1997. Cet engagement est insuffisant par rapport aux dispositions de la Convention, qui interdit l'exécution de personnes pour des crimes commis alors qu'elles avaient moins de dix-huit ans, quel que soit leur âge actuel.

La malédiction par l'ésprit de Saddam Hussein fait révoquer l'ambassadeur du Koweit en Jordanie.

Gulfnews

Mohammad Al Sarayrah, le maire baathiste d'une ville (Al Mazan),  à 250km d'Amman , a decidé de baptiser une rue "Saddam Hussein".
L'ambassadeur du Koweit, le Sheik Faisal Al Humood Al Malek Al Sabah (les Sabah sont la famille regnante du Koweit) , a fait pression, avec succés,  pour que la rue ne prenne pas le nom de l'envahisseur de son pays.
En represailles une tribu locale a decidé que tous les garçons mâles de 2010 se prenommeront Saddam et que toutes les filles prendront un des prénoms des filles du dictateur: Raghad, Hala ou "Rana

Dernierement , l'ambassadeur , avec deux de ses frères, ont vandalisé les locaux d'une chaine de television privée, SCOPE TV , suite à un talk show où leur famille avait été offensée. Il a été rappelé au Koweit dans la foulée.

Le journal Jordanien Majd soutient que c'est le résultat de la malédiction du Sheik par l'esprit de Saddam Hussein, qu'il s'agit d'une punition divine pour son attitude, que les jordaniens n'ont pas oubliée, envers le dictateur Irakien et sa famille.

La réalité est bien plus tordue que la fiction!

mercredi 27 octobre 2010

Sondage : plus de 2/3 des palestiniens pensent qu'on ne peut pas critiquer le gouvernement (Hamas OU Fatah!) sans crainte

Un sondage (entre le 30 Septembre et le 2 Octobre) portant sur 1270 adultes dans 127 endroits choisis au hasard à Gaza et en Cisjordanie ( la marge d'erreur est estimée à 3%) par le Palestinian Center for Policy and Survey Research (PSR)


A votre avis , est ce que les gens dans la bande de Gaza et la Cisjordanie peuvent critiquer les autorités sans crainte? 
*Les gazaouis ont répondu "Non" concernant le gouvernement de facto de Gaza (Hamas)  dans 71,2%
*Les palestiniens de Cisjordanie étaient à peine moins nombreux à répondre "Non" au sujet de leur gouvernement (Abbas/Fayyad): 68.4% 




Craignez vous ou ne craignez vous pas que vous ou un membre de votre famille soit agressé dans la vie quotidienne par d'autres palestiniens comme ceux qui sont affiliés au Hamas ou au Fatah?
Les réponses:  "je le crains" ou "je le crains beaucoup" représentent 48% de l'opinion à Gaza et 45% de l'opinion en Cisjordanie.
Il ne peut y avoir de liberté véritable tant que les gens ont peur de critiquer publiquement leurs propre gouvernement.


lundi 25 octobre 2010

Une explosion mystérieuse survient dans une base ultra secrète Iranienne où seraient stockés la majorité des missiles de longue portée

Dix-huit personnes ont été tuées et 14 blessées dans une explosion accidentelle survenue mardi dans une basemilitaire d'entraînement des Gardiens de la révolution près de Korramabad (ouest), a déclaré un commandant local, cité mercredi par l'agence Fars.
«Un incendie s'est déclaré vers 11h locales [11h30 en France] dans la base Imam Ali. Le feu s'est propagé et a atteint un dépôt de munitions tuant et blessant des employés», a expliqué le commandant Yadollah Bouali, adjoint du chef des Gardiens de la révolution dans la province de Lorestan.

Le Figaro précise :
Disparitions ou morts inexpliquées de scientifiques, défaillances techniques en tous genres, mystérieux virus informatiques, les programmes militaires et nucléaires iraniens subissent régulièrement des accidents qu'il n'est guère vraisemblable d'attribuer au seul hasard.

La triple explosion survenue le 12 octobre dans une base secrète de missiles des pasdarans, les gardiens de la révolution, est la dernière d'une longue série de revers et d'accidents, qui ont tous en commun de toucher les capacités de frappe stratégiques et les programmes nucléaires de l'Iran.

Située près de Khorramabad, dans la province du Lorestan, dans l'ouest de l'Iran, la base Imam Ali est un vaste complexe souterrain de galeries abritant des rampes de lancement de missiles Shahab-3. Dispersés dans des tunnels creusés sous les montagnes de Zagros, les missiles sont ainsi protégés d'une éventuelle attaque aérienne pendant le remplissage de leurs réservoirs en carburant liquide, phase la plus délicate précédant le tir....
Quels qu'en soient les responsables, cette dernière série d'explosions dans l'une des installations les plus secrètes et les mieux protégées d'Iran, est un coup sérieux porté à Téhéran. Elle affaiblit les capacités de riposte à longue portée de l'Iran dans l'éventualité d'une attaque contre ses sites nucléaires.

Le Hamas appelle le Fatah a cesser de négocier: la lutte est l'unique moyen de récupérer nos droits. de

Maan

 Le Hamas a exigé lundi que l'Autorité Palestinienne (AP) cesse les négociations avec Israël. 

«L'Autorité palestinienne doit arrêter les négociations maintenant et pour toujours. Israël fait ce qu'il veut, sans une pensée pour les droits des Palestiniens," a déclaré dans un communiqué le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum . 

"Ce qu'il faut, de la part de  l'AP est une déclaration de leur retrait des négociations et l'encouragement de la résistance, qui est le seul moyen par lequel palestinien recouvrer leurs droits." 

Le Hamas confirme que des voitures continuent d'être livrées via Israël dans la bande de Gaza

Maan

 Les autorités israéliennes continueront à permettre l'entrée des voitures neuves dans la bande de Gaza, des responsables palestiniens ont dit d'attendre le  huitième  envoi  lundi.

L'officiel de Liaison Palestinienne Raed Fattouh  a déclaré à Ma'an que les deux passages de Kerem Shalom et de Karni entre Israël et la bande de Gaza seront partiellement ouverts  lundi pour la livraison de marchandises, l'aide humanitaire et de carburant pour l'unique centrale électrique de Gaza .

Fattouh a indiqué que quelque 170 camions qui entrent dans l'enclave assiégée côtières à travers le terminal de Kerem Shalom transportent des marchandises commerciales, l'aide humanitaire et les voitures neuves.

Des quantités limitées de gaz à usage domestique et le diesel industriels seraient livrés par le même passage à niveau, at-il ajouté. 

L'Autorité palestinienne a annoncé le 13 Septembre que le ministère des Transports avait achevé tous les préparatifs pour l'importation de voitures dans la bande de Gaza pour la première fois depuis 2007. Israël a pu percevoir des impôts sur les nouveaux véhicules et a transféré l'argent à l'Autorité palestinienne.

L'apparente relaxation du blocus israélien de l'enclave côtière vient après la pression internationale généralisée pour mettre fin à sa politique de quatre ans après la mort de neuf ressortissants turcs à bord d'un bateau d'aide à Gaza  par des commandos israéliens dans les eaux internationales.

Suite à une réunion du Cabinet en Juin, le cabinet israélien a décidé de d'autoriser certains éléments interdits jusque là dans la bande de Gaza, y compris la coriandre, et a publié une liste de  biens toujours interdits à l'importation à cause du double usage qui peut en être fait.

Pendant ce temps, Fattouh a déclaré que le passage de Karni dans le nord de Gaza sera ouvert pour la livraison de 120 camions chargés de blé et d'aliments pour animaux. 

Les autorités israéliennes ont ouvert le passage de Kerem Shalom, dimanche, pour l'entrée de 132 camions dans la bande de Gaza, dont 13 camions transportaient de l'aide humanitaire. Elles ont également permis la livraison  diesel industriel et de gaz à usage domestique. 

le Hamas tire au mortier sur Israël en réponse à l'agression A VENIR!

Maan

Une brigade basée à Gaza, a déclaré lundi que ses combattants ont tiré huit obus de mortier vers une unité de l'armée Israélienne stationnée prés de la frontière à Rafah, au sud de Gaza, marquant le deuxième incident en un peu plus de 24 heures. 

Les Comités de résistance " Brigades Nasser Salah Ad-Din " a déclaré que l'opération était une réponse aux agressions israéliennes et les menaces d'une nouvelle guerre sur Gaza, "

Le porte-parole militaire israélien a déclaré qu'un obus a atterri en territoire israélien. Le dimanche soir, un obus de mortier tiré par les Brigades Al-Quds a également atterri en Israël.

Il y avait aucun rapport de dommages ou de blessures dans les deux incidents. 

Gaza : le Hamas détruit des maisons construites illégalement. Aucune ONG n'intervient...

Maan

Le gouvernement de Gaza a donné l'ordre de détruire toutes les constructions illégales sur le domaine public.
Le ministre en charge a ajouté que les bâtiments se multiplient et que le marché se développe pour des construction sans permis de construire sur des terres publiques.

dimanche 24 octobre 2010

Le Prince Abdulaziz Bin Nasser Al Saud est condamné à 20 ans de prison pour le meurtre de son valet Bandar Abdulaziz

Gulfnews






Abdulaziz Bin Nasser Al Saud frappe dans l’ascenseur de l’hôtel 
son esclave objet sexuel valet Bandar Abdulaziz

Le synode des églises du moyen orient fait de la politique: il condamne spécifiquement Israël et parle du bout des lèvres de liberté religieuse dans les pays musulmans

Voici une brève analyse et commentaire sur le Synode des évêques du Moyen-Orient : Message au peuple de Dieu que je vous invite à lire in extenso sur le site du Vatican


Judaïsme :
Pas un mot de sympathie fraternelle comme le fameux "frères aînés dans la foi" du Pape Jean Paul II. Pas une phrase du genre : " Il est juste et bon que vous ayez recouvert la souveraineté sur la terre de vos ancêtres selon les promesses de Dieu qui nous est commun". Uniquement des admonestations.

Le synode fait l'impasse sur l'histoire du peuple juif au moyen orient, ni de l'histoire des relations entre Dieu et le peuple Hébreu , pas un mot sur Moïse et David, pas un mot sur la persécution des juifs par les chrétiens en terre sainte , leur expulsion de Jérusalem sous Byzance suivie par leur extermination à Jérusalem par les croisés.

Le Synode ne dit pas que Jésus est issu du peuple juif , est juif lui même, descendant de David, héritier de l'histoire du peuple juif, de sa religion et de ses traditions. Non, Jésus est issu de... LA RÉGION GÉOGRAPHIQUE !
Nous avons médité sur les questions de cette région du monde que Dieu a voulu, dans le mystère de son amour, être le berceau de son plan universel du salut.De là, en effet, partit la vocation d’Abraham. Là, le Verbe de Dieu, Jésus-Christ, s’est incarné de la Vierge Marie par l’action de l’Esprit Saint. Là, Jésus proclama l’Évangile de la vie et du Royaume.
En somme Jésus s'est incarné dans "la région", pas "dans un peuple". 



Israël 
Condamnation d'Israël en des termes très précis et durs: 
"occupation", "barrière de sécurité" , "démolition des maisons", "prisonniers politiques" , "réfugiés" et "mur de séparation" .

Mais seulement des termes vagues sur le vécu Israélien:
"Nous avons aussi réfléchi sur la souffrance et l'insécurité dans laquelle vivent les Israéliens."  
Pas un mot sur les appels à la haine et à la violence antisémites qui imbibent la société palestinienne depuis le 19eme siècle. Pas un mot sur les centaines d'attentats commis en Israël qui ont conduit à la construction de la barrière de sécurité qui n'existait pas auparavant. Entre les lignes le Synode affirme que les juifs n'ont aucun droit sur Israël   :
"Il n’est pas permis de recourir à des positions bibliques et théologiques pour en faire un instrument pour justifier les injustices".

Le Synode appelle à interdire à tout juif de venir vivre à Jérusalem - et aux juifs de se reproduire (il y a plus de trois enfants par femme en Israël) :
Nous sommes préoccupés des initiatives unilatérales qui risquent de changer sa démographie et son statut.
Le Synode ignore l'Histoire. Les Juifs sont un peuple qui  habite Israël sans interruption depuis 3500 ans et c'est le Roi David qui a construit Jérusalem. Ce n'est pas de la religion , c'est un fait Historique. Et la "Cisjordanie" est un nom inventé par les impérialistes britanniques en opposition à la "Transjordanie", crée en 1922 pour apaiser le Sharif de la Mecque , Fayçal. Ces régions s'appellent Judée et Samarie depuis plus de 2000 ans.



Musulmans
Là le synode est chaleureux et fraternel 
"Nous sommes frères et Dieu nous veut ensemble".
Il est vague et évasif quant à la liberté du culte et à la liberté de changer de religion dans les pays musulmans: 
"nous sommes une partie intégrante de nos sociétés".  "En outre, le chrétien commence à se sentir dans l’insécurité, bien qu’à des degrés divers, dans les pays du Moyen-Orient. Que les chrétiens aient confiance dans l’avenir et continuent à vivre dans leurs chers pays."

Le synode est explicite quant à l'unité avec les musulmans: 
Nous disons à nos concitoyens musulmans : nous sommes frères et Dieu nous veut ensemble, unis dans la foi en Dieu et par le double commandement de l’amour de Dieu et du prochain. 
La différence de ton, d'attitude avec le paragraphe consacré aux juifs est flagrant.

Mais l'unité avec les juifs ne tient qu'a l'ancien testament qui est commun. Pas un mot sur Moïse , David , Salomon, sur la tradition juive. Pas un mot affirmant que Jésus, le fils de Dieu est JUIF.



L’archevêque de l’Eglise Grecque Melchite, Cyrille Salim Bustros, a afirmé en commentant la déclaration du synode que le peuple juif n'a aucune légitimité sur aucune partie d'Israël:

" Nous, chrétiens, ne pouvons parler de Terre promise pour le peuple juif.                        Il n’existe plus de peuple élu. Tous les hommes et les femmes sont devenus le peuple élu". 

C'est la théologie de la substitution vieille de 2000 ans.


Cela contredit Vatican II et les propos sur le peuple juif du Pape Jean Paul II devant les représentants des communautés juives à Mayence le 17 Novembre 1980 : 
« peuple de Dieu de l'ancienne Alliance, qui n'a jamais été révoquée par Dieu ».
Vatican II et Jean Paul II se basaient entre autres sur l’épître aux Romains (11:29) de St Paul pour abolir la théologie de la substitution:
"Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel."

Le directeur de l'agence pour les réfugiés de l'ONU (l'UNRWA) demande aux palestiniens de s'adapter au fait que l'immense majorité des 4.8 millions de réfugiés ne retourneront jamais en Israël.

Jpost
Andrew Whitley Directeur de l'UNRWA, qui va bientôt quitter son poste, l'a affirmé à la conférence nationale annuelle sur les relations USA-pays arabes.
Selon lui les contacts Hamas-Pays Occidentaux sont fréquents.

samedi 23 octobre 2010

Bande de Gaza, Rafah un "accident de travail" : 26 blessés dont 17 enfants et 3 Ecoles endommagées.

Palpress

Le centre palestinien pour le droits de l'homme rapporte que le mercredi il y a eu 3 explosions successives dans un centre de formation des brigades al-Qassam (Hamas)  à Rafah . Trois écoles et des dizaines de maisons environnantes ont été endommagées. Le centre de formation du Hamas était situé dans une zone densément peuplées, les écoles faisaient partie d'un projet de l'UNRWA , les maisons servaient de logement pour des personnes dont les domiciles avaient été détruits lors de l’opération Israélienne "Plomb Durci".

Il est à noter qu'une autre explosion accidentelle est survenue le 2 Aout 2010 à Deir al-Balah blessant 58 personnes dont 13 enfants et 9 femmes.

Le Centre palestinien pour les droits de l'homme réclame :
1)Une enquête publique pour déterminer les responsabilités
2)Que cesse le stockage d'explosifs dns des zones peuplées qui constituent une menace permanente pour les civils et qui est une violation du droit international et une atteinte aux droits de l'homme.




Il est à noter que le Hamas cherche à stocker des armes dans des zones densément peuplées, ce qui conduit à des catastrophes et la perte de vies humaines et des biens

jeudi 21 octobre 2010

Arabie Saoudite : 400 000 femmes divorcées sont sans ressources. 3459 mendiant(e)s Saoudiens ont été arretés récemment dans le royaume

Par ABDULLAH AL-Jamili | Al-MadinahSelon un rapport du le ministère des Affaires sociales, 3459 mendiants, tous des saoudiens, ont été récemment arrêtés à travers le Royaume par les autorités. Le rapport a ajouté que la majorité des personnes arrêtées (1414 hommes et femmes) l'vaient été dans la région de Riyad.Le rapport indique que 679 femmes ont été arretées pour mendicité dans la ville de Riyad, suivie par 418 à Qassim.Il a également indiqué que 760 enfants saoudiens, y compris les filles, ont été trouvés mendiant dans les rues à travers le Royaume. Un fonctionnaire du ministère des Affaires sociales a déclaré à un journal arabe que la plupart de ces incarcérées sont divorcées, veuves, les chômeurs et les personnes ayant des besoins spéciaux.Après lecture de ce rapport, je suis devenu plongé dans ses pensées. Oui, la lutte contre le problème de la mendicité est du devoir des institutions concernées. Mais il est également du devoir du gouvernement d'apporter des fonctionnaires pour tenir compte des conditions permettant de se détériorer à un tel niveau que les hommes et les femmes en Arabie sont forcés de mendier. Le rapport indique que la plupart de ces mendiants sont des femmes pauvres et démunies. Elles sont au chômage, divorcées ou veuves.Oh mon Dieu, la situation des femmes en Arabie - en cette terre de la charité, la richesse et l'humanité - a atteint un tel niveau qu'elles sont obligées de tendre la main à des inconnus? Où se trouve le ministère des Affaires sociales? Peut-on envisager le sort des plus faibles de la société avec compassion et miséricorde?Selon certains rapports, il existe plus de 400.000 femmes divorcées dans le Royaume. Ces femmes, ainsi que celles qui sont veuves, ont vécu dans la misère et déni de justice. Certaines personnes dans notre société les traitent rudement comme si elles étaient inférieures. Ces femmes ont perdu leurs soutiens de famille et donc leurs moyens de subsistance. Il n'existe pas non plus les organismes gouvernementaux pour prendre soin d'elles. Par conséquent, elles sont obligées de recourir à des emplois ignominieux pour joindre les deux bouts.Cette situation nécessite la création d'un organisme national de soins pour les veuves et les divorcées. La nation devrait prêter main-forte aux plus faibles de la société, et leur garantir une vie décente et digne, soit par aide directe ou en leur garantissant un emploi convenable avec un revenu fixe.J'ai une question aux organismes de bienfaisance: Pourquoi ignorent-ils ces femmes?  A Quoi dépensent ils leur richesse?

Le surdimensionnement du bloc Islamique (L'Organisation de la Conférence islamique ) à l'ONU

la carte de l'OCI
Lu dans Gates of Vienna:
 L'Organisation de la Conférence islamique (OCI) a cinquante-sept Etats membres.

 Tout le monde sait cela.C'est ce que l'OCI nous répète encore et encore. Lorsque vous entendez mentionner l'OCI, le nombre de cinquante-sept y est toujours étroitement associé. Heinz a ses 57 saveurs, et de l'OCI a ses 57 pays.
Vraiment?

Jetons un coup d'oeil à la liste des membres.  J'ai pris la liste des pays et de leurs dates d'entrée du
site de l'OCI , et j'y ai joint les chiffres de population de 2004 pour construire le tableau ci-dessous. Ce n'est pas tout à fait à jour, mais cela servira d'approximation de la composition de l'OCI:


L'Organisation de la Conférence Islamique (OIC) a cinquante-sept Etats membres.

Jetons un coup d'oeil au pays adhérents. J'ai pris la liste de pays et leurs dates d'entrée du site Web de l'OIC, que l'ai mis en rélation avec une base de données des chiffres de population de 2004 pour construire la table ci-dessous. Elle n'est pas tout à fait à jour , mais elle servira d'indication de la composition  l'OIC :

PaysPopulationmusulmans.en %  Entrée
L'Afghanistan29.928.98729.629.69799.0%1969
L'Albanie3.563.1122.494.17870.0%1992
L'Algérie32.531.85332.206.53499.0%1969
L'Azerbaïdjan7.911.9747.389.78393.4%1992
Le Bahrain688.345585.09385.0%1972
Le Bangladesh144.319.628127.001.27288.0%1974
Le Bénin7.460.0251.492.00520.0%1983
Le Brunei372.361249.48167.0%1984
Burkina Faso13.925.3137.658.92255.0%1974
Le Cameroun16.380.0053.276.00120.0%1974
Le Tchad9.826.4195.306.26654.0%1969
Les Comores671.247664.53499.0%1976
d'Ivoire de Côte17.298.0406.677.04338.6%2001
Djibouti476.703471.93599.0%1978
L'Egypte77.505.75670.530.23791.0%1969
Le Gabon1.389.20113.8921.0%1974
La Gambie1.593.2561.433.93090.0%1974
Guinée9.467.8668.047.68685.0%1969
La Guinée-Bissau1.416.027538.09038.0%1974
La Guyane765.28376.52810.0%1998
L'Indonésie241.973.879213.469.35688.2%1969
L'Iran68.017.86067.337.68199.0%1969
L'Irak26.074.90625.292.65897.0%1975
La Jordanie5.759.7325.471.74595.0%1969
Kazakhstan15.185.8447.137.34647.0%1995
Le Kowéit2.335.6481.985.30085.0%1969
Le Kyrgyzstan5.146.2814.117.02480.0%1992
Le Liban3.826.0182.678.21270.0%1969
La Libye5.765.5635.592.59697.0%1969
La Malaisie23.953.13614.467.69460.4%1969
Les Maldives349.106348.75699.9%1976
Le Mali12.291.52911.062.37690.0%1969
La Mauritanie3.086.8593.083.77299.9%1969
Le Maroc32.725.84732.300.41098.7%1969
La Mozambique19.406.7033.881.34020.0%1994
Le Niger11.665.93710.499.34390.0%1969
Le Nigéria128.771.98864.385.99450.0%1986
L'Oman3.001.5832.971.56799.0%1972
Le Pakistan162.419.946156.491.61796.4%1969
La Palestine3.761.9043.159.99984.0%1969
Le Qatar863.051819.89895.0%1972
L'Arabie Saoudite26.417.59926.417.599100.0%1969
Le Sénégal11.126.83210.459.22294.0%1969
Sierra Leone6.017.6433.610.58560.0%1972
La Somalie8.591.6298.591.629100.0%1969
Le Soudan40.187.48626.121.86565.0%1969
Le Surinam438.14496.39122.0%1996
La Syrie18.448.75216.234.90188.0%1972
Tajikistan7.163.5066.805.33095.0%1992
Le Togo5.681.519778.36813.7%1997
La Tunisie10.074.9519.974.20199.0%1969
La Turquie69.660.55968.963.95399.0%1969
Turkmenistan4.952.0814.407.35289.0%1992
L'Ouganda27.269.4824.090.42215.0%1974
Les Emirats Arabes Unis2.563.2121.948.04176.0%1972
Uzbekistan26.851.19523.897.56389.0%1996
Le Yémen20.727.06320.519.79299.0%1969






*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   * * * * * * * * * * * * * * * *

Qu'est-ce qui se passe ici? Pourquoi les membres de l'OCI sont plus nombreux que ce qui serait statistiquement justifiée?

Une partie de la raison en est sûrement la propension islamique bien connue pour vanter le monde musulman et d'exagerer son importance.Dans l'Islam, les choses sont toujours plus grands, meilleurs et plus accomplies que ne le soutiendrait toute analyse réaliste.

Mais il ya plus que cela. Portez une attention particulière à ce tableau des membres non-musulmans de l'OCI:

Country Pays Adhésion   % De musulmans
Bénin  1983  20,0%
Cameroun  1974  20,0%
Côte d'Ivoire  2001  38,6%
Gabon  1974  1,0%
Guinée-Bissau  1974 38,0%
Guyana  1998 10,0%
Kazakhstan  1995 47,0%
Mozambique  1994 20,0%
Suriname  1996 22,0%
Togo  1997 13,7%
Ouganda  1974 15,0%

Ce qu'il y a de remarquable dans ces pays est que leur adhésion à l'OCI survient relativement tard. Aucun n'a été un des membres fondateurs en 1969, et la majorité d'entre eux ont été admis à l'OCI en 1990 ou plus tard.

Pour faire rendre  la corrélation encore plus claire, examinez les diagramme de dispersion ci-dessous.
Il represente le pourcentage de musulmans et l'année d'adhésion à l'OCI, et j'ai calculé une courbe de régression pour rendre evidente  la tendance:




OCI population musulmane par rapport à l'année d'entrée

Ce calendrier coïncide avec l'intensification des efforts des Frères musulmans pour dominer l'Organisation des Nations Unies par le biais de l'OCI. L'OCI est reconnue comme une personne morale par l'ONU et la Déclaration du Caire des droits de l'homme en Islam - qui a été signé par tous les membres de l'OCI - a été enregistré comme un document officiel par l'ONU dans le début des années 1990.

Ainsi, il devient évident que les pays riches en pétrole musulmans du Moyen-Orient ont utilisé leurs pouvoirs ... hum ... de persuasion pour amener les petits pays non-musulmans , faibles et pauvres à se joindre l'OCI. En signant les documents de politique de l'OCI, ils se sont engagés à voter la ligne du parti islamique à l'Assemblée générale. Cela a souvent donné une majorité de travail au bloc islamique,  qu'il a utilisé à son avantage depuis.

Le nombre "gonflé" des membres de l'OCI nous a donné toutes ces centaines plaintes de "droits de l'homme"  contre Israël. Le poids de l'OCI à l'ONU nous a conduits au bord d'une résolution contraignante qui exigera de tous les Etats membres de l'ONU d'adopter des lois criminalisant la diffamation des religions, y compris l'islam ".

Cette stratégie a été habile de la part de l'Organisation de la Conférence islamique.  — Si on se rememore, dans les années 1990 personne ne faisait attention à l'islam -, les gens  étaient soit en train de  s'enrichir dans le boom des "dot-com" ou de rire de la tache sur la robe de Monica Lewinsky.

«L'islam? Qu'est-ce que c'est que ça? "

Eh bien, maintenant nous savons.